L’idée de l’alimentation ciblée est apparue il y a 2 500 ans. Oui, c’est bien ça, au 5e siècle avant J.-C., le père de la médecine, Hippocrate, a fait un lien entre les aliments et la santé lorsqu’il a écrit : « On peut trouver dans les aliments d’excellents médicaments... » Au 19e siècle, l’utilisation des aliments pour améliorer le bien-être a reculé avec l’apparition des traitements pharmacologiques modernes. Ce n’est qu’au début du 20e siècle que le rôle du régime alimentaire dans la prévention des maladies a resurgi dans les conversations. À l’échelle mondiale, les organismes de règlementation ont conçu des lignes directrices sur la consommation alimentaire pour aider les gens à comprendre comment un régime alimentaire peut aider à réduire les risques de certaines maladies. Et depuis le début des années 1990, en particulier aux États-Unis, la fabrication d’aliments et de boissons fonctionnels a augmenté lorsque la législation gouvernementale a assoupli certaines exigences concernant la justification des allégations en matière de santé. Le marché mondial des aliments et des boissons fonctionnels génère plus de 280 milliards de dollars américains, et avec un TCAC prévu de 9,5 %, il pourrait atteindre 530 milliards de dollars américains d’ici 2028.

En 1994, les chercheurs ont remarqué que les consommateurs reconnaissaient l’importance du régime alimentaire pour l’autogestion de la santé, et la tendance reste l’un des phénomènes principaux de l’industrie des aliments et des boissons. Pour en savoir plus sur les bienfaits recherchés par les consommateurs dans les aliments et les boissons fonctionnels, l’équipe FlavorSum a récemment fait des recherches exclusives en Amérique du Nord et les points saillants des principales conclusions se trouvent ci-dessous. Notre étude a aussi examiné les catégories et les ingrédients associés à des bienfaits fonctionnels précis, nous partagerons ces résultats dans la partie 2 de notre résumé.

La manière dont les consommateurs catégorisent les bienfaits fonctionnels

Bien que les aliments fonctionnels n’ont aucune norme d’identité règlementaire aux É.-U. ou au Canada, différentes organisations ont donné des définitions qui deviennent la tendance dominante, comme étant :

  • « Des aliments procurant des bienfaits pour la santé qui vont au-delà de la nutrition de base ». (International Food Information Council, 2004).
  • « Tous les aliments ou ingrédients alimentaires modifiés qui peuvent fournir un bienfait pour la santé au-delà des éléments nutritifs traditionnels qu’ils contiennent ». (Food and Nutrition Board de National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine, 1994)

L’étude de consommation de FlavorSum a exploré un large éventail de bienfaits fonctionnels, et les résultats montrent que les Nord-Américains les organisent en 4 sous-groupes :

  • Les bienfaits pour la santé
    • Anti-âge/longévité
    • Santé du cerveau
    • Santé de l’appareil et du tube digestifs
    • Santé cardiovasculaire
    • Soutien immunitaire
    • Santé des articulations
  • Amélioration de la santé
    • Rapidité d’esprit/concentration
    • Bien-être émotionnel
    • Énergie
    • Excellence physique
    • Santé des cheveux/de la peau/des ongles
    • Amélioration de l’humeur
    • Relaxation/sommeil
    • Gestion de la perte de poids/amaigrissement
  • « Sans »
    • Sans allergène
    • Sans gluten
    • Sans lactose
  • Remèdes
    • Anti-inflammatoire
    • Soulagement de la douleur

Les aliments et boissons fonctionnels intéressent la plupart des Nord-Américains

Environ deux tiers des consommateurs américains ont acheté ou veulent acheter un aliment ou une boisson fonctionnels. L’intérêt s’émousse à travers les différents groupes d’âge. Plus de Canadiens, presque trois sur quatre, se tournent vers des solutions alimentaires pour soutenir leur santé, et bien que l’intérêt chute chez les 35 à 49 ans, il réapparait chez les consommateurs plus âgés.

% de personnes intéressées par les aliments et boissons fonctionnels ou qui en achètent actuellement

Interest Functional Foods & Beverages

Les raisons des consommateurs les poussant à chercher des aliments et des boissons fonctionnels s’harmonisent à l’intention générale de ces produits. La plupart veulent améliorer leur état de santé global, tandis que plus de la moitié cherche un soutien immunitaire. L’énergie et l’acuité mentale complètent les 4 premiers objectifs.

Principales raisons d'envisager les aliments et boissons fonctionnels

Top Reasons to Purchase Functional Foods & Beverages (fr)

Les priorités des bienfaits fonctionnels centrées sur la santé

L’intérêt est élevé pour la plupart des bienfaits fonctionnels qui ont été explorés dans la recherche de FlavorSum. Ils se classent au premier rang des bienfaits recherchés par les consommateurs nord-américains pour régler les problèmes de santé. Les améliorations de la santé les plus souvent recherchées sont des solutions pour accroitre l’énergie et favoriser la relaxation, avec des produits pour réduire l’inflammation (liée à l’immunité) complétant le tableau de classement.

La satisfaction quant à la fonctionnalité actuelle des aliments et des boissons est plus élevée dans le sous-groupe des « sans » et dans beaucoup des bienfaits visant l’amélioration de la santé. Les plus grands écarts ou les occasions les plus importantes d’améliorer l’expérience des consommateurs existent pour les produits qui traitent les besoins de santé touchant l’immunité, l’anti-âge, la relaxation, contre l’inflammation, et les articulations.

Interest in Functional Benefits (fr)

L’examen des résultats obtenus à travers les É.-U. et le Canada démontre que l’intérêt pour les aliments et les boissons qui soutiennent la santé du cerveau, l’énergie, et la rapidité d’esprit est considérablement plus élevé chez les consommateurs américains. Les Américains accordent également plus d’importance sur les améliorations de la santé comme le bien-être émotionnel, l’humeur, la condition physique, et la perte de poids.

Le format et le facteur de l’arôme dans les décisions d’achat de produit fonctionnel

Bien que 65 % des consommateurs américains et 56 % des Canadiens sont prêts à essayer de nouveaux produits pour obtenir le bienfait fonctionnel recherché, le type de produit et l’arôme influencent le choix.

Sur l’ensemble, moins de la moitié des répondants étaient d’accord que le bienfait l’emportait sur la forme du produit. Les consommateurs canadiens pensaient plus fortement que la catégorie de produits affecterait leur décision, et seulement 36 % choisissaient le bienfait plutôt que le format.

Dans le même ordre d’idées, seulement 44 % des consommateurs accordaient la priorité aux bienfaits plutôt qu’à l’arôme. Ici aussi, les Canadiens pensaient plus fortement que les Américains, puisque moins de 4 Canadiens sur 10 disaient que la fonctionnalité était plus importante que le goût.

Attitudes à l'égard des aliments et boissons fonctionnels

Attitudes Toward Functional Foods & Beverages (fr)

 

Le scepticisme, le prix, et la déception sont des obstacles à l’achat des aliments et des boissons fonctionnels

Parmi ceux peu susceptibles d’essayer les produits avec des bienfaits fonctionnels, le scepticisme et la principale raison du rejet. Le scepticisme comprend des croyances voulant que :

  • les produits sont des passades
  • les allégations sont invraisemblables
  • les bienfaits ne sont pas prouvés

En tout, 54 % des consommateurs sondés ont accordé des notes élevées aux aliments et aux boissons fonctionnels qu’ils ont achetés dans toutes les catégories. La satisfaction est plus faible chez les Canadiens, où seulement 4 sur 10 ont dit être très satisfaits ou plutôt satisfaits.

  • Parmi les consommateurs insatisfaits qui ont acheté des aliments ou des boissons fonctionnels, la raison de ne pas racheter découlait de la non-réalisation des bienfaits promis. Puisque les consommateurs s’attendent à des résultats immédiats, les bienfaits qui demandent plus de temps pour que les résultats se manifestent, comme l’anti-âge, doivent affronter des obstacles plus importants pour réussir sur le marché.
  • Le prix est aussi un facteur de mécontentement pour plus de la moitié des consommateurs qui ont essayé des produits avec des bienfaits fonctionnels.

Pour les consommateurs qui n’ont jamais essayé un tel produit, le prix élevé perçu est la première raison citée par 6 non-acheteurs sur 10. Ils ont aussi des inquiétudes quant aux effets secondaires indésirables ou sur les interactions avec d’autres médicaments et suppléments.

Pour en savoir plus sur les attentes des consommateurs relatives aux aliments et aux boissons fonctionnels, voir la deuxième partie de notre sommaire de recherche à venir au cours des prochaines semaines. Vous y découvrirez plus de renseignements sur les catégories envers lesquelles les consommateurs se tournent pour les bienfaits pour la santé et les ingrédients qu’ils associent aux différentes fonctionnalités.

Dans l’intervalle, si vous souhaitez explorer des solutions d’arômes pour soutenir votre idée d’aliment ou de boisson fonctionnels, communiquez avec FlavorSum. Notre équipe de marketing, d’arôme, et nos spécialistes en règlementation sont là pour que votre concept axé sur la santé soit optimisé pour votre clientèle cible.

FlavorSum

Written by FlavorSum